World War Z, de Max Brooks

Ce petit bouquin rassemble deux de mes plus grandes passions : des zombies et une approche narrative originale. Honnêtement, rien à voir avec le film : de l’action, de l’horreur, des drames à tirer des larmes à une momie, le tout raconté par un narrateur qui, plutôt que d’être sur le devant de la scène, laisse la parole à différents interlocuteurs qui ont chacun vécu une expérience unique… Non, vraiment, le seul moyen pour que j’accroche davantage, ce serait d’y mettre des pokemons.


J’aime beaucoup de livre, dont je ne possède pas moi-même d’exemplaire, si bien que je m’empresse de le lire et le relire à chaque fois que je rends visite ma famille. Contrairement au film, qui a préféré suivre un seul personnage pour favoriser l’attachement du public, le livre se compose d’une multitude de petits récits placés dans l’ordre chronologique de la catastrophe, à savoir une invasion de zombies. Et… dit comme ça, le scénar ne semble pas super original.
Mais en fait c’est super bon sang !!!
L’aspect fragmenté du récit est exploité à fond, on a des effets de gradation géniaux, le texte fourmille de bonnes idées toutes plus horribles les unes que les autres : contamination zombiesque par greffe de coeur, combats de samouraï aveugle en plein Japon moderne, scandale au vaccin, survival en pleine jungle, goules congelées ou flottantes, croisade en sous-marin nucléaire, vue sur les zombies depuis l’espace… Tout ça avec une analyse fine et cynique de la société actuelle, de l’influence des médias, de la transparence politique, de l’économie, et j’en passe !
Bref, à tous les fans de ce genre, foncez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *